21
février

Joe

Joe

Synopsis :

Dans une petite ville du Texas, l’ex-taulard Joe Ransom essaie d’oublier son passé en ayant la vie de monsieur tout-le-monde : le jour, il travaille pour une société d’abattage de bois. La nuit, il boit. Mais le jour où Gary, un gamin de 15 ans arrive en ville, cherchant désespérément un travail pour faire vivre sa famille, Joe voit là l’occasion d’expier ses péchés et de devenir, pour une fois dans sa vie, important pour quelqu’un. Cherchant la rédemption, il va prendre Gary sous son aile.

Mon commentaire :

Enfin un film qui remet en valeur les qualités d’acteur de Nicolas CAGE, bien aidé par une bande son au poil. « Exit » les films où l’on voyait Nicolas bardé d’effets spéciaux ridicules et grossié, retour aux sources et cela me fait très plaisir. Dès les premières images et notamment la première scène, le ton est donné, ce film sera poignant. Quelques acteurs suffisent à nous garder en haleine, des scènes chocs et deux ou trois gouttes de sang nous tiennent en alerte. J’ai vraiment adoré l’histoire et la manière dont elle est racontée, pour moi c’est un bon film.

Pas de commentaire

12
mai

Intersections

Intersections

Synopsis :

Un couple de New-Yorkais fortunés est en lune de miel au Maroc… L’amant de la mariée rôde avec ses propres plans… Un dangereux trafiquant de diamants est transféré vers une prison… Une femme énigmatique voyage avec un bébé… Leurs histoires vont s’entrechoquer dans un brutal accident de voitures, au beau milieu du Sahara. Les survivants n’ont d’autre choix que d’unir leurs forces pour s’en sortir indemnes. Mais à qui faire confiance ? Surgit alors des dunes un mystérieux étranger. Les destins sont désormais liés pour un voyage semé de rebondissements, de mensonges et de trahisons… Et si rien n’était arrivé par hasard ?

Mon commentaire :

Si le synopsis paraît anodin, il regorge de rebondissements et pourrait vous surprendre. Roschdy ZEM portant à merveille le rôle titre, vous ne serez pas déçu par le dénouement de l’intrigue. Autrement dit, je ne peux vous dévoiler des détails qui rendent ce film intéressant et pourtant moyen dans l’ensemble.

Pas de commentaire

20
février

Lucy

Lucy

Synopsis :

A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités.

Mon commentaire :

On peux ne pas aimer le style de Luc Besson mais on ne peux pas nier qu’il y a toujours une part de génie dans sa façon de filmer et les thèmes qu’il met en image. Dès le début, le parallèle avec le monde animal m’a beaucoup plu, plus tard, il vous faudra vous accrochez pour suivre l’évolution de l’héroïne. Je ne saurai vous dire pourquoi et comment, ce film m’a semblé trop court, j’en voulais encore !

Pas de commentaire

14
février

Lone Ranger – Naissance d’un héros

 Lone Ranger, naissance d'un héros

Synopsis :

Tonto, le guerrier indien, raconte comment John Reid, un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros à part vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption. Le tandem fait des étincelles et entraîne le public dans un tourbillon de surprises et d’humour.

Mon commentaire :

Un film fantastique, drôle et émouvant … enfin c’est ce que j’aurais voulu mettre au début de mon commentaire. Il n’en ai rien ! Pour le fantastique, les scènes d’actions sont incroyables, notamment les scènes avec le train, cependant l’histoire fantastique en elle-même est mal ficelée. Pour le drôle, même avec un Johnny Depp bariolé avec une plume, je cherche encore. Et pour finir, l’émouvant, si il devait y en avoir, il doit être caché sous le chapeau immonde du cowboy au charisme d’une huitre. Bref, je me disais que la presse était dur avec ce film, je me suis rendu compte qu’elle n’était pas très loin de la vérité tout compte fait.

Pas de commentaire

12
février

Robocop

Robocop

Synopsis :

Les services de police inventent une nouvelle arme infaillible, Robocop, mi-homme, mi-robot, policier électronique de chair et d’acier qui a pour mission de sauvegarder la tranquillité de la ville. Mais ce cyborg a aussi une âme.

Mon commentaire :

J’étais assez enthousiaste de voir Robocop remis au gout du jour en matière de visualisation et de techniques d’effets spéciaux. Par contre, il n’aurait pas fallu oublier de donner une âme à ce film. Si l’histoire tient la route, le manque de personnalité du personnage principal et la mise en scène qui peine à donner un rythme m’ont déçu. Les quelques combats n’ont pas été convaincant et manquait de punch.

Pas de commentaire

16
janvier

Malavita

Malavita

Synopsis :

Fred Blake alias Giovanni Manzoni, repenti de la mafia new-yorkaise sous protection du FBI, s’installe avec sa famille dans un petit village de Normandie. Malgré d’incontestables efforts d’intégration, les bonnes vieilles habitudes vont vite reprendre le dessus quand il s’agira de régler les petits soucis du quotidien.

Mon commentaire :

A vrai dire, je m’attendais à tout sauf à ça. La Normandie est pourtant bien connue pour son potentiel touristique et sa filmographie bien nourrie, mais je me suis fais avoir comme un bleu. La surprise ne fut que plus appréciable, les fous-rire plus intense et le suspense décisif pour l’appréciation finale de ce très bon film. Les seconds rôles ne sont pas des laissé-pour-compte car le casting fut recherché et convaincant.

Pas de commentaire

12
janvier

Interstellar

Interstellar

Synopsis :

Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

Mon commentaire :

C’est indescriptible, une expérience unique et déboussolante, vous ressortirez changer à tel point que pendant un certain temps, les autres films vous paraîtrons insipide. Que dire d’autres sans vous révélez une partie de l’histoire, soyez attentif aux moindres faits et gestes de Matthew McConaughey, ils sont utiles à la compréhension globale. Dans le lot des rebondissements, il y a le professeur sur sa station, ENORME !!!, je n’étais pas au courant et cela a transcendé le film, même s’il n’avait pas besoin de cela pour me conquérir. Vous ne pouvez pas passer à côté de ce film.

Pas de commentaire

11
janvier

Epic – La bataille du royaume secret

Epic - La bataille du royaume secret

Synopsis :

L’histoire d’une guerre insoupçonnable qui fait rage autour de nous. Lorsqu’une adolescente se retrouve plongée par magie dans cet univers caché, elle doit s’allier à un groupe improbable de personnages singuliers et pleins d’humour afin de sauver leur monde… et le nôtre.

Mon commentaire :

De plus en plus de dessins animé, si l’on peut les appeler encore ainsi, sont si proche de la réalité que l’immersion est instantané. L’histoire est belle mais on sent que les scénaristes commencent à épuiser leur stock et malgré le changement des animaux/personnages principaux, il n’y a rien de bien nouveau. Ne l’ayant pas vu en 3D, je ne puis donner mon avis sur ce rendu, je pense qu’il doit y avoir un plus grâce aux combats dans les airs avec les oiseaux.

Pas de commentaire

10
janvier

Cloud atlas

Cloud atlas

Synopsis :

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

Mon commentaire :

Ce film est magnifique, juste magnifique ! J’ai eu du mal à tout comprendre au début, d’ailleurs il vaut mieux se laisser porter par les histoires pour admirer le dénouement. Les différents mondes nous permettent de contempler l’imagination des « Wachowski », faut être bien barrer mais le résultat est encore une fois magnifique. Les acteurs, dont Tom Hanks en tête, sont grimés à tel point qu’il est parfois quasiment impossible de les reconnaître. Vous pourrez découvrir les vrais visages à la toute fin du film, au cas où.

Pas de commentaire

9
janvier

L’homme aux poings de fer

L'homme aux poings de fer

Synopsis :

A son arrivée dans un village de la Chine féodale, un forgeron est contraint à se battre pour lui-même et pour les villageois, qu’il est amené à défendre contre de redoutables guerriers.

Mon commentaire :

Marier le rap et les arts martiaux, ce n’est pas une bonne idée, je dirais même que le résultat ne ressemble à rien. Plus je voyais d’acteurs célèbres et plus je me demandais comment ils avaient pu accepter de jouer dans ce film réalisé par « RZA », mouais je cherche toujours une explication. Malgré des histoires tirées par les cheveux, la mise en scène et les images sont réussis et très belles. Les scènes d’action façon « Tigre et Dragon » me font toujours autant rire, hurler de rire même, c’est sans doute ce qui a sauvé ce film.

Pas de commentaire

« Articles précédent