Jusqu’en enfer

Synopsis :

Christine Brown, spécialiste en crédit immobilier, vit à Los Angeles avec son petit ami, le Professeur Clay Dalton. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où la mystérieuse Mme Ganush débarque à la banque et la supplie de lui accorder un crédit supplémentaire pour sa maison. Christine hésite entre la compassion et la pression de son patron, Mr Hicks, qui la voudrait plus ferme avant de lui octroyer une promotion. Fatalement, Christine choisit sa carrière, même si sa décision met Mme Ganush à la rue. Pour se venger, la vieille femme jette la malédiction du Lamia sur Christine, transformant sa vie en un véritable cauchemar. Hantée par un esprit malfaisant, incomprise de son petit ami, elle se fait aider du medium Rham Jas, qui l’entraine dans une course frénétique contre la damnation éternelle, pour inverser le sortilège…

Mon commentaire :

Est-ce que d’après vous, un film d’épouvante-horreur peut aussi faire rire ? La plupart d’entre vous me répondrons que « Non », et c’est bien normal sauf que ce film a réussi là où d’autres essaient sans y parvenir. Au début je me suis surpris a esquissé un sourire, puis j’ai pouffé de rire et enfin le clou du spectacle fut les innombrables flottements dans les airs qui m’ont fais rire aux éclats, un grand moment de bonheur. Enfin presque puisque ce film est présenté comme devant me faire peur, en réalité, j’ai été plus dégouté par le dégueulis de la grand-mère que par le pseudo-monstre sortit de l’enfer.

Catégorie: Horreur | Tags : , | Pas de commentaire


Vous devez être connecté pour poster un commentaire.