Tag: 05/20


Arena – Les gladiateurs de la mort

24
avril

Arena - Les gladiateurs de la mort

Synopsis :

Un jeune homme est capturé et plongé dans le monde des gladiateurs des temps modernes, où il doit combattre pour divertir des gens en ligne.

Mon commentaire :

Je veux bien que de jeunes réalisateurs s’essaient avec des films qui sortent en Direct To DVD, mais qu’est ce que Samuel L. Jackson vient foutre ici ? Non parce que le niveau du film est très médiocre;  fait rare, je me suis endormi devant ! Pourtant classé dans le genre action, la pauvreté des effets visuels et du casting très raccourci ont finit par anéantir le peu d’espoir que j’avais à pouvoir apprécier ce film. La petite surprise de fin ne rattrappe pas tout le début catastrophique.

Commentaire » | Action

La machine à démonter le temps

14
novembre

Synopsis :

Une bande d’amis remonte, grâce à un jacuzzi, le temps jusqu’en 1986, la période de leur adolescence.

Mon commentaire :

Si la bande annonce m’avait fait sourire, autant dire que le film en entier est d’une pauvreté sans nom. Le coup du jacuzzi foireux, d’accord on nous avait prévenu mais quand même, est pitoyable et nous rappel aux films des années … à bah 80 justement, notamment sur la mise en scène des passages étranges vers d’autres mondes. Les acteurs sont mauvais et John CUSACK en est la tête de file. Leur sauvetage est, comment dire … à vomir par terre.

Commentaire » | Comédie

Lost identity

24
septembre

Lost identitySynopsis :

Un homme se réveille dans une voiture accidentée, bloqué dans un ravin, jambes coincées sans souvenir de l’accident ni de son identité. Ses seuls compagnons sont une radio qui passe un flash info à propos d’un violent braquage de banque qui a mal tourné et un cadavre à l’arrière du véhicule, dont la mallette qu’il tient l’identifie comme l’un des auteurs du braquage. Rapidement, il doit répondre à ses besoins vitaux et tenter de survivre dans un environnement sauvage où il se retrouve seul.

Mon commentaire :

J’aime bien Adrien Brody, j’aime aussi les films profonds qui nous font réfléchir sur nous même et notre place dans la société. Ça c’est dans le cas où le scénario se tient et que l’on nous emmène vers un point précis. Dans le cas présent, j’ai eu l’impression de nager à contre courant pendant 1h30 sans vraiment voir le bout, ça m’a juste énervé encore une fois. Des films où on vous balance dans la nature sans rien vous expliquer ça m’énerve et c’est pas la fin qui va me faire redescendre.

Commentaire » | Action

Paintball

28
mars

PaintballSynopsis :

Les meilleurs joueurs de PAINTBALL au monde réunis sur un terrain clandestin. Divisés en deux équipes, ils doivent rejoindre au plus vite un point bien précis. Mais la partie dérape lorsque l’un des participants reçoit une vraie balle et meurt. Commence alors un jeu d’un genre nouveau et dont le but est simple : survivre !

Mon commentaire :

Je vais faire très court. Une superbe affiche qui donne envie, les 10 premières minutes qui vous prennent à la gorge et ensuite, c’est du grand n’importe quoi. Plus le film se déroule et plus on pouffe de rire tellement c’est risible, la façon dont les joueurs meurent n’ont rien d’original et de spectaculaire. L’intrigue se barre dans tout les sens et vous vous demandez bien où ils vont aller avec ce genre d’histoire. Rien n’est crédible, pas même la fin avec son …, enfin bref, à voir si vous ne savez pas quoi faire au fond de votre cercueil …

Commentaire » | Action

Héros de guerre

15
mars

Héros de guerreSynopsis :

4 stars de football universitaire américain s’engagent dans les Marines pour servir leur pays en Iraq. Mais tous ne reviendront pas. Les survivants, de retour dans leur patrie, vont bientôt s’apercevoir que leur réinsertion est un combat sans merci, entre une société qu’ils dérangent et les souvenirs omniprésents de la guerre. Leur désir de retourner sur le champ de bataille va les mener au point de non-retour.

Mon commentaire :

C’est à dire que lorsque l’on a pas assez de budget pour faire un film de guerre, on soigne le script et tout ce qui va à côté des explosions de bombes et autres chars vrombissants. Vous ne serez pas déçu, par la fin, enfin plutôt le générique de fin qui sonne le glas de cette merde innommable. En réalité, il est important de parler des personnes revenant handicapées de la guerre, mais comme cela, c’est presque une honte aux Marines. En résumé et pour rester poli, ne regarder pas cette grosse daube !

Commentaire » | Action

Ticking clock

15
janvier

Ticking clock

Synopsis :

Lewis Hicks est un journaliste d’enquêtes spécialisé dans les meurtres. Il est directement concerné lorsqu’il découvre le cadavre mutilé de sa nouvelle petite amie, et il est le seul suspect. L’enquête de Lewis lui permet de trouver le journal de l’assassin avec ses victimes passées et une liste mentionnant sa future proie. Lewis croit qu’il est la seule personne qui puisse arrêter le tueur avant qu’il ne soit trop tard pour sa prochaine victime.

Mon commentaire :

Ne vous fiez pas au casting de seconde zone, il ne relèvera pas le niveau de ce film désastreux. Comment est-ce possible d’avoir une intrigue aussi nullissime ? Comment un acteur peux arriver à se mettre dans la peau de ce personnage bancal ? Je dis bravo (ironie !!!), j’éteins la vidéo et je vous dis tchao, je ne suis pas prêt de retomber dans le panneau !

Commentaire » | Action

Transformers -3- La face cachée de la lune

29
décembre

Transformers -3- La face cachée de la lune

Synopsis :

Un événement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre ; une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait, cette fois, ne pas suffire à nous sauver.

Mon commentaire :

… excusez-moi, je reviens des toilettes, j’ai vomis mon déjeuner. Non pas d’avoir manger un ingrédient avec une date de péremption dépasser de plus de 15 jours, mais c’est juste en ayant vu ce troisième épisode des Transformers. Non mais sans rire, faut arrêter le grand n’importe quoi les gars. 1ère chose, la gourdasse de service, qui à part avoir des lèvres affreuses, ne sert à rien dans le film; 2ème chose, les combats minable entre les Decepticons et les Autobots et dernière chose, un Shia LaBeouf que je n’ai jamais vu aussi mauvais ! Une vrai grosse merde que vous n’êtes pas forcé d’aller voir.

Commentaire » | Action

American pie -7- Les sex commandements

27
décembre

American Pie -7- Les Sex Commandements

Synopsis :

Dix ans après le premier film de la saga American Pie, trois nouveaux étudiants (puceaux) trouvent un livre intitulé la Bible du sexe dans la bibliothèque de leur lycée d’East Great Falls High. Malheureusement pour eux, le livre est abimé et certains conseils sont incomplets. Ils décident donc de chercher les créateurs de cet ouvrage rapporté d’Amsterdam par un ancien étudiant puis complété au fur et à mesure par les élèves. C’est là qu’ils tombent sur un certain Noah Levenstein.

Mon commentaire :

Bon, sinon vous en avez pas marre des « American Pie » vous ? Moi je suis au bord de l’indigestion, le prochain sera sans moi. C’est à dire que voir des seins à travers des t-shirts mouillés, ça va deux secondes mais le truc est connu, il faut innover messieurs. Et c’est pas avec ce fameux livre qu’ils vont réussir, soit-disant la bible, ce recueille d’expérience n’est presque pas exploiter par ces boutonneux. Allez, on la ramasse dans son caleçon et on grandit maintenant, merci !

Commentaire » | Comédie

Sniper -4- Reloaded

26
décembre

Sniper -4- Reloaded

Synopsis :

Le sergent Brandon Beckett, fils d’un célèbre tireur d’élite, est envoyé en mission avec un commando dans le but de sauver un fermier détenu par des rebelles, au Congo. Quand son équipe est prise en embuscade, il doit faire appel à ses talents de sniper pour reprendre la situation en main.

Mon commentaire :

Alors là, fallait oser ! Rebooter le film « Sniper » avec son pseudo-fils qui ressemble plus à un mec BCBG sortit de Beverly Hills qu’un militaire sortit du camp Pendleton, faut pas avoir peur aux yeux. Que dire du film, à part qu’il n’a rien à voir avec la grandeur du premier, aucun suspense ! La seule ressemblance notable est le type de fusils qui reste un fusil de tire longue portée, et c’est tout. Minable, énervant, poubelle …

Commentaire » | Action

The invention of lying

7
mai

Synopsis :

Dans un monde contemporain où tout le monde dit la vérité, un homme décide de mentir.

Mon commentaire :

Le premier 1/4 d’heure fut sympa, imaginez un monde où l’idée de mentir ne vous effleure même pas l’esprit, où tout le monde dit la vérité en permanence, pourquoi pas, en tout cas j’ai trouvé l’idée de départ excellente. Sauf que, passé le premier 1/4 d’heure, on bascule dans un hymne au puritanisme typiquement Américain, je l’ai pas vu venir celle-là ! Jusqu’à la fin vous allez en bouffer, le coup du personnage qui ressemble à Jésus et qui une fois rasé recommence à zéro, résurrection, « au mon dieu » comment c’est minable. Comment un tel nombre d’acteur célèbre Américain ont pu se lancé dans cette daube sans nom ? Au fait, ce Ricky Gervais est aussi nul devant que derrière la caméra.

Commentaire » | Comédie

Retour en haut