Tag: 06/20


La traque

28
novembre

Synopsis :

Une nuit, plusieurs cerfs se jettent inexplicablement sur la clôture électrique d’une exploitation agricole. Apercevant de profondes traces de morsures sur les cadavres des bêtes, les propriétaires de l’exploitation comprennent qu’un prédateur sévit dans les bois alentours. Décidée à le chasser, la famille d’agriculteurs s’enfonce au cœur de la forêt voisine. Stupéfaits, ils constatent que la nature environnante se meurt, ravagée par un mal inconnu. Alors que le soleil décline, des hurlements retentissent autour d’eux. Les chasseurs sont devenus les proies.

Mon commentaire :

Ce n’est pas pour dénigrer le cinéma d’horreur Français mais quand un film commence façon « Les feux de l’amour », on ne peux pas être crédible. Deuxième chose, lorsque l’on a pas de permis de chasse, on ne chasse pas tout simplement, encore moins avec un fusil à lunette et surtout lorsque l’on ne sait pas s’en servir. Tout ça pourquoi en fait, pour terminer comme un drame familiale avec très peu d’effets spéciaux qui auraient pu rendre les méchants monstres plus effrayants. Donc pour finir, c’est un mauvais film d’horreur qui mélange trop d’intrigues et nous perd dans la forêt de l’imagination des scénaristes.

Commentaire » | Horreur

Eden log

5
novembre

Synopsis :

Un homme reprend conscience au fin fond d’une grotte. Tolbiac n’a pas la moindre idée des raisons qui l’ont amené jusque-là, pas plus qu’il ne sait ce qui est arrivé à l’homme dont il découvre le cadavre à côté de lui. Seule solution pour échapper à la créature qui le poursuit : remonter jusqu’à la surface à travers un réseau aux allures de cimetière et abandonné par une mystérieuse organisation, Eden Log.

Mon commentaire :

Il faut être sacrément barré pour imaginer un film pareil ! L’épopée de « Saw » me fait penser qu’un esprit torturé peux donner de bon films mais seulement lorsque ces idées sont correctement mise en scène. Ici, ce n’est pas du tout le cas, on se fait des nœuds au cerveau sans jamais rien y comprendre. Et à la fin, où tout est censé nous être révélé, le flop complet. Tout ce temps perdu en s’éclatant les yeux devant des images en noir/blanc/gris pour rien, merci bien Mr VESTIEL.

Commentaire » | Horreur

Blood out

19
septembre

Blood outSynopsis :

Michael Spencer, policier à Baltimore et spécialiste des arts martiaux, décide de démissionner à la suite du meurtre de son frère David que les enquêteurs ont classé comme affaire sans suite. Bien décidé à appliquer la loi du talion, il infiltre le gang auquel son frère appartenait pour faire payer les responsables.

Mon commentaire :

C’est bien simple comme critique à faire, il n’y a absolument rien de crédible dans ce film … 50 Cent en flic, non mais sans rire, je veux bien qu’il essai d’autres rôles mais qu’il fasse au moins l’effort de jouer correctement le personnage. Je vous parle pas des bastons parce que même là, c’est affreux et les chorégraphies sont approximatives et saccadées et ça se finit bien souvent en un coup fatal alors que 2 minutes avant, le mec en face s’en était pris 50 plus grosses et plus assassines. Quand on a un scénario pourrit entre les mains et qu’en même temps on vous propose que des seconds rôles à pas cher, ne faites pas le film, ça arrangera tout le monde !

Commentaire » | Action

Dans la tourmente

2
mars

Dans la tourmenteSynopsis :

Dans la région de Marseille, un patron prépare à l’insu de ses ouvriers la délocalisation de son usine, couplée d’un détournement de 2 millions d’euros. Franck, l’un de ses salariés l’apprend et, sans en parler à sa femme Hélène, décide avec Max, son ami de toujours, de passer à l’action.

Mon commentaire :

Ce n’est pas parce qu’il y a un fait divers qui touche une grande partie de la population, en l’occurrence la délocalisation, qu’il faut nécessairement en faire un film. Et ce n’est pas non plus parce que vous prenez un noyau d’acteur célèbre que votre film va être bon. Une fois ces préceptes bien en tête vous pourrez repenser au navet que vous avez écrit et filmé. Non mais sans rire, j’ai rarement vu un Clovis Cornillac aussi mauvais, où si dans « Le cactus« , enfin bref, il n’y en n’a pas un pour rattraper l’autre. Sans parler des aberrations scénaristiques grosses comme un mammouth au milieu d’un supermarché. Ce qui m’a le plus choqué, c’est la scène finale qui film une jeune fille parmi une masse de gens qui marche derrière les policiers portant un homme mort, affligeant !

Commentaire » | Action

Habemus papam

6
février

Habemus papam

Synopsis :

Après la mort du Pape, le Conclave se réunit afin d’élire son successeur. Plusieurs votes sont nécessaires avant que ne s’élève la fumée blanche. Enfin, un cardinal est élu ! Mais les fidèles massés sur la place Saint-Pierre attendent en vain l’apparition au balcon du nouveau souverain pontife. Ce dernier ne semble pas prêt à supporter le poids d’une telle responsabilité. Angoisse ? Dépression ? Peur de ne pas se sentir à la hauteur ? Le monde entier est bientôt en proie à l’inquiétude tandis qu’au Vatican, on cherche des solutions pour surmonter la crise.

Mon commentaire :

J’étais curieux de voir et de savoir comment se passait l’élection d’un Pape de l’intérieur du Vatican. Au début, je me suis tout de suite fondu dans l’histoire jusqu’au moment où le Pape fût choisit par ses confrères sans qu’on ne sache vraiment ce qui s’est passé. Alors ensuite, c’est juste du grand n’importe quoi, les bizarreries s’accumulent et on nous laisse combler des trous dans l’histoire et des scènes manquantes. Sans compter la longueur interminable des plans sur ce futur Pape. J’aurais aimé voir un autre film avec plus de suspense à la « Da Vinci code » où alors un film intimiste à la « Des hommes et des Dieux« , ici on a rien de cohérent.

Commentaire » | Action

Les rebelles de la forêt 3

19
janvier

Les rebelles de la forêt 3

Synopsis :

L’ours Boog et son ami Elliot le cerf préparent leur voyage de printemps annuel. Mais quand Elliott annule à la dernière minute, les deux amis se séparent. Durant sa route en solitaire, Boog rencontre, dans un cirque, un grizzli et un lama qui lui proposent de le rejoindre.

Mon commentaire :

Bon là, à part pour faire de l’argent sur le dos des parents qui offrent n’importe quoi à leurs gosses pour qu’ils leurs foutent la paix, je ne vois pas l’utilité de ce troisième épisode. Déjà que lors du précédent, je m’étais ennuyé mais en plus avec celui-ci, je ne me suis pas du tout amuser, aucun sourire, rien. La « nouvelle » histoire n’amène rien car elle sépare nos deux héros, donc il ne reste plus grand chose à se mettre sous la dent.

Commentaire » | Comédie

Identité secrète

1
janvier

Identité secrète

Synopsis :

Nathan Harper a toujours éprouvé la désagréable impression de mener une vie qui n’est pas la sienne. Lorsqu’il tombe par hasard sur une photo de lui, enfant, sur un site de personnes disparues, ses peurs les plus sombres deviennent brusquement réalité. Ses parents ne sont pas les siens, sa vie n’est qu’un mensonge soigneusement fabriqué pour cacher une vérité aussi mystérieuse que dangereuse… Alors qu’il commence à rassembler les pièces du puzzle, Nathan est pris pour cible par des tueurs. Il est obligé de fuir en compagnie de la seule personne en qui il ait confiance, sa voisine, Karen. Tandis que les deux jeunes gens s’efforcent d’échapper à une armée de tueurs et d’agents gouvernementaux, Nathan réalise que sa seule chance de survivre – et de résoudre le mystère de sa véritable identité – est d’affronter la situation à sa façon.

Mon commentaire :

Oulà, dès les premières images, on sent le film pour adolescent pré-pubert débile et sans intérêt. Je ne suis pas tomber loin de la vérité en le voyant en entier. Outre l’acteur « célèbre » qui est minable et où même un chien à trois pattes jouerait mieux à sa place, l’histoire et la mise en scène m’ont fait pitié. Pourtant ils avaient l’air d’avoir un budget assez conséquent ces cons, mais il a fallu qu’ils claquent tout dans … dans … bah je ne sais pas dans quoi car tout est mauvais ! Les dialogues sont d’une banalité, on dirait un gosse qui a noté toutes les phrases qu’il faut absolument dire dans un film afin de remplir ces 250 pages de scénario, à la porte bande de naze !!!

Commentaire » | Action

Top cops

24
octobre

Synopsis :

L’histoire de deux flics de la NYPD à la recherche d’une carte de baseball volée, rare mais en parfait état, et qui se retrouvent vite face à un impitoyable gangster obsédé par les objets souvenirs !

Mon commentaire :

Pourquoi lorsque l’on rassemble une bonne petite bande d’acteur en partie célèbre et que l’histoire est pourrit, cela nous donne un mélange chiant et énervant. Chiant parce que je me suis ennuyé en regardant les images se succéder sans but et sans profondeur. Énervant parce que voir un niveau de dialogue aussi nul dans la bouche de Bruce Willis me fais hisser les poils sur les bras. En gros, une bonne grosse bouse « made in Hollywood » à ne surtout pas regarder.

Commentaire » | Comédie

Jusqu’en enfer

22
avril

Synopsis :

Christine Brown, spécialiste en crédit immobilier, vit à Los Angeles avec son petit ami, le Professeur Clay Dalton. Tout va pour le mieux jusqu’au jour où la mystérieuse Mme Ganush débarque à la banque et la supplie de lui accorder un crédit supplémentaire pour sa maison. Christine hésite entre la compassion et la pression de son patron, Mr Hicks, qui la voudrait plus ferme avant de lui octroyer une promotion. Fatalement, Christine choisit sa carrière, même si sa décision met Mme Ganush à la rue. Pour se venger, la vieille femme jette la malédiction du Lamia sur Christine, transformant sa vie en un véritable cauchemar. Hantée par un esprit malfaisant, incomprise de son petit ami, elle se fait aider du medium Rham Jas, qui l’entraine dans une course frénétique contre la damnation éternelle, pour inverser le sortilège…

Mon commentaire :

Est-ce que d’après vous, un film d’épouvante-horreur peut aussi faire rire ? La plupart d’entre vous me répondrons que « Non », et c’est bien normal sauf que ce film a réussi là où d’autres essaient sans y parvenir. Au début je me suis surpris a esquissé un sourire, puis j’ai pouffé de rire et enfin le clou du spectacle fut les innombrables flottements dans les airs qui m’ont fais rire aux éclats, un grand moment de bonheur. Enfin presque puisque ce film est présenté comme devant me faire peur, en réalité, j’ai été plus dégouté par le dégueulis de la grand-mère que par le pseudo-monstre sortit de l’enfer.

Commentaire » | Horreur

The mutant chronicles

29
mars

Synopsis :

Constantine est à la tête d’une organisation des Nations-Unies, gérée par quatre pays régis par d’énormes corporations qui ont pillé les ressources naturelles de la Terre. Lorsqu’une armée extra-terrestre, les NecroMutants, organise une guerre contre les humains pour s’approprier le peu qu’il reste à prendre sur Terre, Constantine envisage de quitter la planète avec quelques proches et de la faire exploser pour qu’elle ne tombe jamais aux mains de l’ennemi. Mais le Major Mitch Hunter du corps des marines qui mène la rébellion humaine s’avère être aux antipodes de Constantine.

Mon commentaire :

Bon, il faut dire ce qui est, les monstres sont très ridicules. Pour un film sortie en 2009, laisser moi rire, manque de budget, de créativité ou simplement la flemme de trouver un autre type de monstres ? L’atmosphère futuriste remonte un peu le niveau du film sans avoir réellement d’impact sur l’histoire. Est-ce que les humains vont réussir à se sortir ce ce pétrin ? ne vous posez plus la question, ne regardez pas ce film.

Commentaire » | Horreur

Retour en haut