Tag: 08/20


Welcome back

7
septembre

Welcome back

Synopsis :

Un militaire de renom retourne sur les terres où il a connu les plus grands succès de sa carrière. Alors qu’il renoue des liens avec un amour de jeunesse, il tombe contre toute attente sous le charme d’une militaire de l’Air Force qu’on lui a assigné.

Mon commentaire :

Au bout de 30 minutes je me suis dit : « mais merde, ça fait 30 minutes que je regarde le film et je ne comprend absolument rien » ! Sans exagérer, ça part dans tous les sens, rien n’est clairement définit; sa relation amoureuse, sa mission, tout est survolé grossièrement. Le jeu de acteurs est mauvais et surjoué, Emma Stone est a couché dehors et je me demande ce que le pauvre Bradley Cooper vient faire ici. Je passerais sur le fait d’avoir une actrice blanche d’origine suédoise avec 1/4 Hawaïen qui raconte des histoires ancestrales, ça m’a fait pitié.

Commentaire » | Comédie

Lone Ranger – Naissance d’un héros

14
février

 Lone Ranger, naissance d'un héros

Synopsis :

Tonto, le guerrier indien, raconte comment John Reid, un ancien défenseur de la loi, est devenu un justicier légendaire. Ces deux héros à part vont devoir apprendre à faire équipe pour affronter le pire de la cupidité et de la corruption. Le tandem fait des étincelles et entraîne le public dans un tourbillon de surprises et d’humour.

Mon commentaire :

Un film fantastique, drôle et émouvant … enfin c’est ce que j’aurais voulu mettre au début de mon commentaire. Il n’en ai rien ! Pour le fantastique, les scènes d’actions sont incroyables, notamment les scènes avec le train, cependant l’histoire fantastique en elle-même est mal ficelée. Pour le drôle, même avec un Johnny Depp bariolé avec une plume, je cherche encore. Et pour finir, l’émouvant, si il devait y en avoir, il doit être caché sous le chapeau immonde du cowboy au charisme d’une huitre. Bref, je me disais que la presse était dur avec ce film, je me suis rendu compte qu’elle n’était pas très loin de la vérité tout compte fait.

Commentaire » | Action

The bling ring

25
décembre

The bling ring

Synopsis :

À Los Angeles, un groupe d’adolescents fascinés par le people et l’univers des marques traque via Internet l’agenda des célébrités pour cambrioler leurs résidences. Ils subtiliseront pour plus de 3 millions de dollars d’objets de luxe : bijoux, vêtements, chaussures, etc. Parmi leurs victimes, on trouve Paris Hilton, Orlando Bloom et Rachel Bilson. Les médias ont surnommé ce gang, le « Bling Ring ».

Mon commentaire :

Je ne connaissais pas cette actualité et je me disais que cela pouvait être intéressant de voir comment elle sera traitée dans un film. Le résultat est décevant car artificel, les différents personnages ne sont pas assez creusés et la fin retombe comme un soufflé pas asssez cuit. Les voir aller et venir dans des maisons vides, sans suspense ni intrigue m’a laissé indifférent au bout de la seconde propriété. Tout cela pour vous dire que ce film a été mis en avant grâce à sa réalisatrice de renom, cela n’a pas suffit à me convaincre.

Commentaire » | Comédie

After earth

14
octobre

After Earth

Synopsis :

Après un atterrissage forcé, Kitai Raige et son père, Cypher, se retrouvent sur Terre, mille ans après que l’humanité a été obligée d’évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Cypher est grièvement blessé, et Kitai s’engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l’aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter les espèces animales qui ont évolué et dominent à présent la planète, et combattre une créature extraterrestre redoutable qui s’est échappée au moment du crash. Pour avoir une chance de rentrer chez eux, père et fils vont devoir apprendre à œuvrer ensemble et à se faire confiance.

Mon commentaire :

C’est gentil de la part de papa Smith de vouloir pousser son enfant dans le bain d’Hollywood mais il ne faut pas oublier qu’il doit avoir fait ces preuves avant. Le mettre en star avec un casting ultra réduit avec son personnage comme seul point d’ancrage, mauvaise idée. Sans compter que l’histoire tient sur un mouchoir et vous avez un film casse-gueule qui était pourtant prometteur. Pas de suspense, une fin des plus simpliste, un acteur trop jeune pour ce rôle et un père inexistant à l’écran, autant dire que cela m’a passablement énervé !

Commentaire » | Action

The raid

20
avril

The raid

Synopsis :

Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays. Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour. Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer. A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme : les portes sont condamnées, l’électricité est coupée et une armée d’hommes surentrainés débarque. Piégés dans cet immeuble étouffant, les policiers vont devoir se battre étage après étage pour avoir une chance de survivre.

Mon commentaire :

Je n’avais eu que de bonnes critiques concernant ce film, je me disais donc que j’allais passer un très bon moment même si je suis assez réfractaire au cinéma asiatique. Encore une fois j’ai été déçu car malgré le très bon scénario et de très nombreux rebondissements, le jeu des acteurs est très mauvais à un point tel que je ne voyais que ça … Il y a bien quelques scènes de combats (toutes vues dans la bande annonce) qui sont originales mais qui sont trop courtes. Ce n’est pas cette fois-ci que j’accorderais ma confiance au cinéma Indonésien.

Commentaire » | Action

Les cavaliers de l’apocalypse

29
septembre

Les cavaliers de l'apocalypseSynopsis :

Depuis la mort de sa femme, Aidan Breslin, policier, n’est plus aussi proche qu’avant de ses deux jeunes fils, Alex et Sean. Il se trouve soudainement accaparé par une enquête sur des meurtres en série d’une perversité rare qui semblent liés à la prophétie biblique des cavaliers de l’Apocalypse. Le Cavalier blanc est un maître de la tromperie assoiffé de conquête. Le Cavalier rouge est un guerrier rusé, qui sait dresser les hommes les uns contre les autres. Le Cavalier noir est un tyran sombre et manipulateur qui a toujours un coup d’avance. Le Cavalier pâle est un bourreau d’une force surhumaine, déterminé à répandre la mort avec une précision chirurgicale.

Mon commentaire :

J’ai trouvé Dennis Quad un peu léger en terme de prestation, il n ‘est pas assez convaincant à mon goût. Pourtant, j’ai bien flippé durant la première partie du film et lorsque j’ai deviné, on nous aide bien quand même, le cerveau de ce massacre, le film n’a plus eu vraiment d’intérêt. La deuxième partie fut un vrai calvaire voyant ces acteurs essayant de feinter qu’ils ne voyaient rien pour nous délivrer quelques minutes plus tard lorsque, oh, il découvre enfin qui est l’auteur. La scène finale est pitoyable.

Commentaire » | Action

Titeuf

24
septembre

TiteufSynopsis :

Catastrophe ! Nadia fête son anniversaire et Titeuf n’est pas invité ! Pourquoi ? Comment a-t-elle pu l’oublier alors qu’il soigne son attitude over-séductive à chaque fois qu’il la croise ? Mais un séisme plus important encore va secouer la vie de Titeuf et la faire basculer dans le chaos car décidément les adultes, une fois de plus, sont vraiment trop nuls… Titeuf, pareil à lui-même, va tenter de comprendre ce qui lui arrive et va multiplier les stratagèmes désastreux pour réparer sa vie… tout en ne perdant pas de vue son objectif : être invité à l’anniversaire de Nadia !

Mon commentaire :

La série animée m’a fait bien rire donc je me suis évidemment rendu en salle pour voir le film. Sans vraiment d’attente précise je me suis contenté de profiter du langage de Titeuf et du déroulement de sa vie tumultueuse. Malheureusement l’histoire traîne en longueur et le suspense manque à l’appel, la fin paraît très loin et vous décrépissez devant ce dessin animée pourtant si prometteur sur le papier, dommage.

Commentaire » | Comédie

Sur la piste du Marsupilami

2
avril

Sur la piste du MarsupilamiSynopsis :

Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes… Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : Le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!!

Mon commentaire :

Vu et revu, les blagues de Mr CHABAT commence à sentir le moisi. Certes il rêvait de faire un film sur le Marsu mais encore fallait-il avoir de quoi raconter autour. Car un des bon point du film est l’activité de cette magnifique créature intelligente et rusé au merveilleu pelage à dominance jaune avec des points noirs. Le reste, des mises en situation pas drôles, des plans forcés pour paraître drôle, en bref, si j’ai dû sourire une fois, cela devait être dû au Marsupilami qui foutait une bonne dérouillé au méchant. Ah si, autre chose, Lambert WILSON est exceptionnel en Céline DION.

Commentaire » | Comédie

Stargate -2- Continuum

16
janvier

Stargate -2- Continuum

Synopsis :

Les membres du SG-1 se retrouvent dans un monde où leurs histoires ont été complètement modifiées.

Mon commentaire :

Il n’y a rien à faire, je crois que je ne me ferais jamais aux téléfilms tirés de la série. Autant la série est géniale et menée d’une main de maître, autant les téléfilms sont pourris jusqu’à l’os. Je n’ai rien trouvé d’intéressant, peut-être mieux tourné que l’Arche de vérité mais faut pas en demander trop apparemment. Avec l’argent qu’ils ont amassés lors des saisons SG-1, je ne comprends pas qu’ils n’aient pas fait un film grandiose pour satisfaire les fans.

Commentaire » | Action

Kill the irishman

10
janvier

Kill the irishman

Synopsis :

Adaptation cinématographique de la vie de Danny Greene, un gangster irlandais de Cleveland dans les années soixante-dix.

Mon commentaire :

Je vous avoue que j’ai voulu regarder ce film car deux de mes acteurs préférés jouent dedans, Ray Stevenson et Vincent D’Onofrio. J’ai essayé de m’accrocher à l’intrigue et de comprendre l’histoire, j’en ai saisi une partie mais la plupart du temps, je me laissais porté par les images. A la fin, une belle fin d’ailleurs, je n’ai pas retenu grand chose de tout le film, je ne le conseillerais donc qu’aux personnes avertis.

Commentaire » | Action

Retour en haut