Tag: 13/20


Intersections

12
mai

Intersections

Synopsis :

Un couple de New-Yorkais fortunés est en lune de miel au Maroc… L’amant de la mariée rôde avec ses propres plans… Un dangereux trafiquant de diamants est transféré vers une prison… Une femme énigmatique voyage avec un bébé… Leurs histoires vont s’entrechoquer dans un brutal accident de voitures, au beau milieu du Sahara. Les survivants n’ont d’autre choix que d’unir leurs forces pour s’en sortir indemnes. Mais à qui faire confiance ? Surgit alors des dunes un mystérieux étranger. Les destins sont désormais liés pour un voyage semé de rebondissements, de mensonges et de trahisons… Et si rien n’était arrivé par hasard ?

Mon commentaire :

Si le synopsis paraît anodin, il regorge de rebondissements et pourrait vous surprendre. Roschdy ZEM portant à merveille le rôle titre, vous ne serez pas déçu par le dénouement de l’intrigue. Autrement dit, je ne peux vous dévoiler des détails qui rendent ce film intéressant et pourtant moyen dans l’ensemble.

Commentaire » | Action

Les croods

13
janvier

Les croods

Synopsis :

Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas, ils appartiendront à l’Histoire.

Mon commentaire :

Raconter l’évolution aux enfants avec des situations ludiques et drôles, tel est à mon avis le synopsis officiel de ce dessin animé. Il y a tellement de moments absurdes que l’on se demande si cela pourrait exister mais le plus important est que cela soit marrant. Ne vous prenez pas la tête et profité de ces belles images, de ces décors hauts en couleur et de ces quelques clins d’œil bien placé.

Commentaire » | Comédie

Thor -2- Le mondes des ténèbres

8
janvier

Thor -2- Le monde des ténèbres

Synopsis :

Thor : Le Monde des ténèbres nous entraîne dans les nouvelles aventures de Thor, le puissant Avenger, qui lutte pour sauver la Terre et les neuf mondes d’un mystérieux ennemi qui convoite l’univers tout entier… Après les films Marvel Thor et Avengers, Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres. Confronté à un ennemi que même Odin et Asgard ne peuvent contrer, Thor doit s’engager dans son aventure la plus dangereuse et la plus personnelle, au cours de laquelle il va devoir s’allier au traître Loki pour sauver non seulement son peuple et ceux qui lui sont chers, mais aussi l’univers lui-même.

Mon commentaire :

Il n’y pas à dire, niveau effets spéciaux, ils assurent quand même ! Voilà ! Sans rire, l’histoire n’est pas exceptionnelle et lorsqu’on revoit encore Mr Marteau qui casse tout et tout le monde, ça lasse assez rapidement. Ok il est fort, ok il a un marteau magique mais on sait tous qu’il va gagner à la fin, plus de suspense. On vous trimbale d’un monde à l’autre sans réel lien entre eux, à mon avis, ils ne creusent pas assez l’univers de ces mondes. Ce film ne m’a pas emballé plus que ça et je ne me précipiterais pas pour aller voir le troisième.

Commentaire » | Action

Carnage

25
avril

Carnage

Synopsis :

Dans un jardin public, deux enfants de 11 ans se bagarrent et se blessent. Les parents de la « victime » demandent à s’expliquer avec les parents du « coupable ». Rapidement, les échanges cordiaux cèdent le pas à l’affrontement. Où s’arrêtera le carnage ?

Mon commentaire :

Je me faisais une joie de voir ce film, casting resserré et de qualité, réalisateur renommé, si avec tout ça on n’arrive pas à passer un bon moment, « mince alors » comme dirait ma grand-mère. Et ma grand-mère se serait trompée car malgré tout cela, l’ambiance théatre, confiné et les sorties/entrées répétés et mal filmés, m’ont déçu. Il n’en reste pas moins que le stress monte très vite et les petites phrases assassines sont un vrai régal. La fin m’a aussi déçu car on sent bien que l’appartement était trop petit pour clore correctement cette comédie.

Commentaire » | Comédie

Hanna

16
novembre

Synopsis :

Hanna, 16 ans, n’est pas une adolescente comme les autres. Élevée loin de tout par son père, Erik, ex-agent de la CIA, elle n’ignore aucune des techniques de combat ou de survie qui font les plus redoutables soldats. Erik lui a enseigné tout ce qu’elle sait à partir d’une encyclopédie et d’un recueil de contes de fées. Formée depuis son plus jeune âge, Hanna est une combattante parfaite.

Mon commentaire :

L’histoire m’a tout de suite plu et ayant vu l’actrice dans « Lovely bones » et « Les chemins de la liberté » où elle est joue extrêmement bien; je me disais que j’allais passé un très bon moment. L’action y est présent et sa phase d’apprentissage est assez rude pour son âge, ce qui en découle plus tard est très bien mise en scène et peux vous surprendre. Pourtant, je mettrais un point négatif concernant la continuité de l’histoire et sa fin des plus prévisible.

Commentaire » | Action

Source code

19
septembre

Source codeSynopsis :

Colter Stevens se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord. Colter se réveille alors dans un caisson étrange et découvre qu’il participe à un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. Sa mission : revivre sans cesse les quelques minutes précédant l’explosion afin d’identifier et d’arrêter les auteurs de l’attentat. A chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé s’amenuisent.

Mon commentaire :

J’avais de grandes espérances sur ce film, dommage pour moi mais j’ai trouvé le terroriste dès la première scène du train. Mais que me reste-t-il donc à me mettre sous la dent ? et bien l’histoire de ce personnage enfermé dans un caisson façon « Cube » avec aucun souvenir de ce qu’il l’a amené ici. Maigre certes, mais très intéressant à décortiquer, surtout que les minces indices qu’on nous donne ne m’a pas permis de trouver le pourquoi du comment. J’ai été agréablement surpris par la fin et même si une meilleure intrigue avec un peu plus de suspense l’aurait rendu plus accrochant, cela reste bien dans l’ensemble.

Commentaire » | Action

La désintégration

28
février

La désintégrationSynopsis :

Une cité dans l’agglomération Lilloise, aujourd’hui. Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu’eux. Aux yeux d’Ali et ses amis, Djamel apparaît comme un aîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucun des trois ne pense plus désormais faire partie.

Mon commentaire :

Je pense sincèrement que ce film peux faire réfléchir les personnes fragiles qui se voient orienter vers une pensée unique et malsaine. Car, on ne le dira jamais assez, mais les martyrs sont toujours des hommes et femmes pouvant être facilement manipulés afin qu’ils se sacrifient pour une cause que certain croient primordiale. Ce film est très instructif sur leurs manières d’opérer même si évidemment, les lieux et populations sont différentes selon le pays. J’ai tout particulièrement aimé la prestation de la mère qui joue à la perfection même si l’on voit que ce ne n’est pas une professionnelle.

Commentaire » | Action

London boulevard

2
janvier

London boulevard

Synopsis :

Mitchel sort de prison plein de bonnes intentions. Pourtant, lorsqu’il tombe sur son vieil ami Billy, un petit voyou à la recherche d’un complice, il accepte de l’aider en échange d’un toit. Incapable de rompre avec son passé, Mitchel fait la connaissance de Charlotte, une star de cinéma terrée dans un luxueux hôtel particulier pour échapper aux hordes de paparazzi, dont il devient rapidement le garde personnel. Charlotte et Mitchel se rapprochent, envisageant même ensemble une nouvelle vie à Los Angeles. Mais il a déjà attiré l’attention de Gant, un puissant parrain de la pègre, qui voit en lui un atout précieux pour ses affaires. Quand Mitchel refuse, Gant décide de le faire plier, ne reculant devant rien pour arriver à ses fins.

Mon commentaire :

Un film Anglais, fait par des Anglais avec, presque, que des Anglais pour des Anglais. Je charrie un peu nos voisins du nord mais c’est un peu ça quand même. Alors bon, il est vrai que l’action met du temps à se mettre en place, même si quelques interludes bagarreurs font plaisir, j’ai failli m’endormir en regardant Keira Knightley se morfondre en pauvre célébrité. Le but de l’histoire a dû m’échapper et si la fin m’a surprise, je reste dubitatif devant tout se remue ménage pour pas grand chose au final.

Commentaire » | Action

Les mythos

26
décembre

Les mythos

Synopsis :

En dépit de leur totale inexpérience, trois lascars de banlieue se lancent dans la protection rapprochée. Grâce à un « plan mytho », ils sont affectés à la protection de Marie Van Verten : jeune femme capricieuse et fantasque, héritière de la plus grosse fortune de Belgique… Et accessoirement cible de tueurs surentraînés ! Le sens de l’improvisation de nos héros suffira-t-il à les tirer d’affaire ?

Mon commentaire :

Sans être fan des films des cités et du langage fleuri les accompagnant, je me suis éclaté les zygomatiques en voyant ses trois branleurs se débattre. Ça ne vole pas très haut et les situations sont grotesques mais c’est assez bien amené par les acteurs et vous prenez vite part à leurs mésaventures. En mettant de côté les stéréotypes grossièrement mis en scène, vous regarderez une comédie sympathique.

Commentaire » | Comédie

Cowboys & envahisseurs

30
novembre

Synopsis :

Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution, petite ville austère perdue en plein désert. Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. Alors que la ville est sous l’emprise du terrible colonel Dolarhyde, les habitants d’Absolution vont être confrontés à une menace bien plus inquiétante, venue d’ailleurs.

Mon commentaire :

Pourquoi pas relier ces deux univers complètement opposé qu’est le western et la science-fiction, pourquoi pas ? L’idée est pourtant belle sur le papier, bon par contre, se battre contre des aliens de 5 mètres de haut avec des six coups et des flèches, c’est vrai, c’est chaud ! Le problème dans ce film c’est la lenteur, il y a des passages qui plombent l’ambiance et pourrissent le suspense qui essai tant bien que mal de monter. Le rendu graphique du tout est sympa mais il manque un petit je-ne-sais-quoi qui aurait tout changer et passer le film au rang de blockbuster, un peu dommage.

Commentaire » | Action

Retour en haut