Tag: 14/20


Epic – La bataille du royaume secret

11
janvier

Epic - La bataille du royaume secret

Synopsis :

L’histoire d’une guerre insoupçonnable qui fait rage autour de nous. Lorsqu’une adolescente se retrouve plongée par magie dans cet univers caché, elle doit s’allier à un groupe improbable de personnages singuliers et pleins d’humour afin de sauver leur monde… et le nôtre.

Mon commentaire :

De plus en plus de dessins animé, si l’on peut les appeler encore ainsi, sont si proche de la réalité que l’immersion est instantané. L’histoire est belle mais on sent que les scénaristes commencent à épuiser leur stock et malgré le changement des animaux/personnages principaux, il n’y a rien de bien nouveau. Ne l’ayant pas vu en 3D, je ne puis donner mon avis sur ce rendu, je pense qu’il doit y avoir un plus grâce aux combats dans les airs avec les oiseaux.

Commentaire » | Action

M. Popper et ses pingouins

21
avril

M. Popper et ses pingouins

Synopsis :

Enfant, Tommy Popper attendait impatiemment les occasions de parler par radio à son père, un explorateur toujours parti aux quatre coins du monde. Des années plus tard, Popper est devenu un brillant promoteur immobilier à Manhattan. Sa réussite lui a coûté son couple : divorcé d’Amanda, il ne voit plus ses enfants qu’un week-end sur deux. M. Popper mène une vie solitaire et luxueuse dans son appartement ultramoderne de Park Avenue, et il est sur le point de devenir un des associés de la prestigieuse firme qui l’emploie. Mais lorsqu’un matin, il reçoit l’ultime cadeau de son père décédé – un pingouin vivant, sa vie bascule.

Mon commentaire :

Rien d’original dans cette nouvelle histoire, malgré la très bonne performance de Jim Carrey, le dénouement est connu par avance et ne nous surprend pas. Par contre, pendant le déroulement des différentes épreuves qu’ils lui sont données, il nous révèle une profondeur de jeu que je n’avais vu que pour le film « Le nombre 23« , et pour cela, le film vaut le coup d’être visionné.

Commentaire » | Comédie

Winter’s bone

31
octobre

Winter's boneSynopsis :

Ree Dolly a 17 ans. Elle vit seule dans la forêt des Ozarks avec son frère et sa sœur dont elle s’occupe. Quand son père sort de prison et disparaît sans laisser de traces, elle n’a pas d’autre choix que de se lancer à sa recherche sous peine de perdre la maison familiale, utilisée comme caution. Ree va alors se heurter au silence de ceux qui peuplent ces forêts du Missouri. Mais elle n’a qu’une idée en tête : sauver sa famille. A tout prix.

Mon commentaire :

Je ne savais trop à quoi m’attendre avec ce film, donc j’ai pris l’histoire à bras le corps et me-suis laissé porter par cette jeune fille courageuse. Il est vrai qu’il y a des passages que je n’ai pas bien compris, en réalité je me demandais à quoi il servait dans le film. Sinon, on connaissait le système de la mafia Russe, la mafia Italienne, ici on découvre la « mafia » des « ploucs » ! Ni plus, ni moins sanglant et rustre, ils ont un code d’honneur bien à eux. D’ailleurs ne voyant pas comment allait bien pouvoir se finir cette histoire, j’ai été agréablement surpris par son dénouement.

Commentaire » | Action

Prometheus

29
septembre

PrometheusSynopsis :

Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

Mon commentaire :

Si on enlève le fait que ce film est soi-disant un préquel à « Alien« , je l’ai trouvé plutôt intéressant. Même si quelques incohérences scientifiques sont à déplorer, cela ne m’a pas dérangé pendant le visionnage. L’histoire est captivante et nous donne envie d’en savoir plus, qui sont réellement ces grands personnages ? voilà une question qui me taraude encore l’esprit. Côté acteurs, à part Michael Fassbender qui joue à la perfection, les autres sont moyens pour ne pas dire pour certain carrément hors sujet mais le vaisseau et les engins terrestres rattrapent un peu cela.

Commentaire » | Action

Vertige

24
septembre

VertigeSynopsis :

Poussé par un désir d’aventure et l’envie de se retrouver, un groupe d’amis se lance sur une via ferrata, une voie d’escalade en haute montagne. Pour Chloé, Guillaume, Fred, Karine et Loïc, le vertige des sommets et celui de sentiments enfouis va vite compliquer le voyage, d’autant qu’ils découvrent avec horreur qu’ils ne sont pas seuls… L’expédition va rapidement virer au cauchemar.

Mon commentaire :

Le début m’a carrément déçu, c’est à croire qu’ils nous prennent vraiment pour des dégénérés quand même ! Passez ce cap, l’adrénaline coule de plus en plus dans vos veines jusqu’au moment de la cabane qui m’a, elle, bien fait flipper. C’est d’ailleurs ce que j’attendais, avoir peur, mais à part quelques rares moments de frissons, il y a trop de parlottes inutiles et de scènes superflues. Le gros point fort, c’est la fin qui me fait presque oublier les débilités du début, un bon petit film d’horreur Made In France, YEAH PA !!!

Commentaire » | Horreur

Le casse de Central Park

2
août

Le casse de Central ParkSynopsis :

Quand les employés d’une résidence de luxe en bordure de Central Park découvrent que le milliardaire occupant le penthouse n’est autre qu’un escroc qui les a spoliés de leur retraite, ils fomentent leur vengeance : un casse qui leur permettra de récupérer leur dû. Natif du Queens, Josh Kovaks gère depuis plus de 10 ans un des gratte-ciels les plus luxueux et sécurisés de New York, et rien n’échappe jamais à son œil de lynx. Au sommet de la copropriété, dans l’unité d’habitation la plus somptueuse, réside Arthur Shaw, un magnat de Wall Street qui se retrouve soudain assigné à résidence pour avoir usurpé 2 milliards de dollars à ses actionnaires. Parmi ceux qu’il a mis sur la paille : les employés de la résidence dont il était censé faire fructifier les fonds de retraite.

Mon commentaire :

Deux grosses figures de la comédie Hollywoodiennes réunis à l’écran pour une bonne tranche de rire. Les rebondissements sont omniprésents et relancent la machine lorsqu’elle s’essouffle un peu. Le tout est bien rythmé et les acteurs sont presques tous crédibles dans leur rôle, tous sauf un, le presque retraité Eddie MURPHY qui me fait rire deux secondes sans vraiment me convaincre de son retour en grâce dans une comédie. La fin est bien chiadé et réhausse le niveau du film.

Commentaire » | Comédie

Cadavres à la pelle

2
août

Cadavres à la pelleSynopsis :

Pauvres et vivant d’arnaques, deux compères William Burke et William Hare découvrent par hasard qu’un cadavre frais peut leur rapporter beaucoup d’argent. A cette époque, Édimbourg est un haut lieu de la médecine en Europe et les chirurgiens cherchent désespérément des cadavres humains pour pratiquer leurs dissections et faire ainsi avancer leur science. La demande en produits frais ne manque pas ! Elle augmente. Appâtés par l’argent et désireux avant tout d’assouvir les envies matérielles de leur bien aimées, Burke et Hare ne vont pas tarder à orchestrer des « accidents » pour obtenir toujours plus de cadavres frais pour la Science.

Mon commentaire :

 Je suis toujours heureux de retrouver Simon Pegg, connaissant son humour naturel, il est rare de ne pas passez un bon moment en sa compagnie. On découvre avec plaisir le système d’autopsie en Angleterre, remanié à la sauce British assez dégeulasse et toujours saupoudré de second degré. Il est vrai que l’histoire est intéressante et drôle mais le film n’a rien d’exceptionnel non plus, malheureusement il manque un petit quelque chose du genre ellipse finale qui n’aura pas lieu et qui nous laissera un peu sur notre faim.

Commentaire » | Comédie

Comment tuer son Boss ?

27
juin

Comment tuer son bossSynopsis :

Pour Nick, Kurt et Dale, la seule chose qui pourrait rendre le travail quotidien plus tolérable serait de réduire en poussière leurs intolérables patrons. Démissionner étant exclu, les trois copains échafaudent, avec l’aide de quelques verres de trop et les conseils douteux d’un ancien détenu, un plan quelque peu alambiqué, mais infaillible, pour se débarrasser de leurs employeurs respectifs… définitivement. Il n’y a qu’un problème : les plans les plus infaillibles ne le sont qu’autant que les cerveaux qui les ont conçus le sont.

Mon commentaire :

Les 3 boss sont à mon goût les meilleurs acteurs de cette comédie. J’aime bien Jason Bateman mais la bande de bras cassés interprétée par ces trois compères ne m’a pas convaincu. Pas assez d’entrain et pas assez d’intelligence dans leur organisation, peut-être fait exprès mais pas dans le rythme du film. Pour moi, Jennifer Aniston est magnifiquement exceptionnel en nympho. Il n’y pas à dire, les Américains sont tout de même très fort pour nous sortir au moins une bonne comédie par an.

Commentaire » | Comédie

Rebelle

3
février

Rebelle

Synopsis :

Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

Mon commentaire :

Dès la scène d’introduction, vous avez l’impression de voir un paysage réel, un magnifique plan panoramique sur la forêt. Je suis toujours étonné des prouesses que nous donne les technologies d’aujourd’hui pour avoir un rendu aussi précis. Même si l’histoire est d’abord et heureusement destiné aux tout petits, la majorité du film n’est pas ennuyeuse pour les plus grands. Moi, j’ai adoré le chien cheval qui accompagne notre héroïne, héroïne qui malgré son jeune âge, fait preuve de beaucoup de bravoure (Titre original : Brave), oui je sais, elle était facile.

Commentaire » | Comédie

Moi, moche et méchant

22
janvier

Moi, moche et méchant

Synopsis :

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !).

Mon commentaire :

Vu le titre, je me demandais à quel sauce les spectateurs allaient être manger, je voyais mal comment rire d’un grand méchant comme Gru. En fait, dès les premières minutes, vous comprenez que vous n’allez pas regretter d’avoir voulu voir cette animation. Les petites bestioles jaunes sont à mourir de rire, un peu à la façon des lapins crétins, ils arrivent à se mettre dans des situations périlleuses, mais qui finissent toujours bien, ou pas !

Commentaire » | Comédie

Retour en haut