Tag: 16/20


Joe

21
février

Joe

Synopsis :

Dans une petite ville du Texas, l’ex-taulard Joe Ransom essaie d’oublier son passé en ayant la vie de monsieur tout-le-monde : le jour, il travaille pour une société d’abattage de bois. La nuit, il boit. Mais le jour où Gary, un gamin de 15 ans arrive en ville, cherchant désespérément un travail pour faire vivre sa famille, Joe voit là l’occasion d’expier ses péchés et de devenir, pour une fois dans sa vie, important pour quelqu’un. Cherchant la rédemption, il va prendre Gary sous son aile.

Mon commentaire :

Enfin un film qui remet en valeur les qualités d’acteur de Nicolas CAGE, bien aidé par une bande son au poil. « Exit » les films où l’on voyait Nicolas bardé d’effets spéciaux ridicules et grossié, retour aux sources et cela me fait très plaisir. Dès les premières images et notamment la première scène, le ton est donné, ce film sera poignant. Quelques acteurs suffisent à nous garder en haleine, des scènes chocs et deux ou trois gouttes de sang nous tiennent en alerte. J’ai vraiment adoré l’histoire et la manière dont elle est racontée, pour moi c’est un bon film.

Commentaire » | Action

Echange standard

6
août

Echange standardSynopsis :

A l’école primaire, Mitch et Dave étaient deux copains inséparables. Mais au fil des années, leurs chemins se sont petit à petit éloignés. Dave est maintenant un brillant avocat, dévoué à son travail, à sa femme et à leurs trois enfants, alors que Mitch est toujours célibataire, tourne sporadiquement dans des films minables et fuit la moindre responsabilité comme la peste. Pour Mitch, la vie de Dave est un rêve : il a une femme délicieuse, des enfants qui l’adorent et gagne grassement sa vie. Quant à Dave, la vie de Mitch, dénuée d’obligations et de stress, le tenterait volontiers. À l’issue d’une nuit passablement arrosée, l’impossible va se produire : Dave se réveille dans la peau de Mitch, et vice-versa.

Mon commentaire :

Les Américains sont très « Pipi-Caca », c’est bien connu, mais se recevoir de la merde en pleine bouche au bout de 5 minutes à peine de film, j’avoue que j’ai eu du mal à avaler ma salive pendant un bon moment. Passer ce désagrément passagé, vous profitez du jeu parfait des deux acteurs qui doivent se métamorphoser et se hisser dans la peau de l’autre. Il y a des situations où il faut se concentrer à minima pour se rappeler qu’ils ont échangés de corps. L’histoire est bien écrite et se déroule sans anicroche, ce n’est que du bonheur en couche-culotte.

Commentaire » | Comédie

Megamind

2
août

MegamindSynopsis :

Megamind est le superméchant le plus génial de toute l’histoire de l’humanité. Et le pire loser aussi… Depuis des années, il essaie par tous les moyens de conquérir Metro City. En vain : chacune de ses tentatives est mise en échec par l’invincible Metro Man, et tourne à la farce. Jusqu’au jour où Megamind tue Metro Man ! Mais un superméchant a besoin d’un superhéros pour se sentir exister et avoir un but dans la vie. Megamind a donc l’idée de se fabriquer un nouvel adversaire : Titan, encore plus grand, plus fort et plus héroïque que le précédent. Problème : Titan découvre vite que c’est bien plus drôle d’être un méchant que de protéger les hommes. Et encore plus amusant de détruire le monde que de le diriger… Pris au piège, Megamind réussira-t-il à vaincre sa diabolique création ? À devenir le héros inattendu de sa propre histoire ?

Mon commentaire :

 C’est à mourir de rire ! Sérieusement, cela fait longtemps que je n’avais pas autant rit devant un film d’animation. Il y a tous les ingrédients pour se poiler: gags, second degrés, situations ubuesques et dessins irréprochables. Une grande bouffée de bonheur de plus d’une heure qui nous donne la banane pendant des heures. Je passe sur le sujet du anti-héros qui est certes original mais moi ce qui m’a le plus plu, c’est ce personnage bleu avec ces grimaces irréalisables.

Commentaire » | Comédie

Des hommes et des dieux

24
janvier

Des hommes et des dieux

Synopsis :

Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L’armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour.

Mon commentaire :

Mettons les choses au clair tout de suite, moi et Dieu, ça fait longtemps que le divorce est consommé. Je peux donc vous dire qu’il y avait une petite appréhension à me bouffer 2h00 de film avec des moines. Cependant, ce fût une très belle surprise de voir évoluer ces personnages au sein de leur communauté, je me suis même surpris à aimer leurs chants lyriques. L’évènement tragique relaté dans ce film ne fera que vous rapprocher des acteurs et de leurs émotions.

Commentaire » | Action

Paul

11
janvier

Paul

Synopsis :

Depuis 60 ans, Paul, un extraterrestre, vit sur terre et collabore avec le gouvernement américain. Il se cache à l’abri des regards dans une base militaire ultra secrète… Paul est à l’origine de tout ce qu’on a pu imaginer sur les extraterrestres, du merchandising aux scénarios de Rencontres du troisième type , E.T. ou encore X Files. Hélas pour lui, maintenant que le gouvernement américain lui a soutiré toutes les informations intéressantes sur la vie extraterrestre, il décide de se débarrasser de lui. Paul réussit alors à s’échapper et tombe nez à nez avec deux adolescents attardés fans de science-fiction qui sillonnent les États-Unis en camping car. Paul les convainc de l’emmener avec eux et de l’aider à quitter la terre. La tâche s’avère d’autant plus difficile pour nos deux « héros du dimanche » qui sont poursuivis par un flic implacable assisté de deux pieds nickelés du FBI.

Mon commentaire :

Prenez une histoire typique de X-Files, rajoutez-y un extraterrestre déjanté et attachant et vous obtiendrez une comédie drôle à souhait. Emmené par deux compères que l’on a déjà vu dans de très bonnes comédies (Shaun of the Dead, Hot Fuzz); vous passerez un super bon moment en leurs compagnies.

Commentaire » | Comédie

Le flingueur

28
décembre

Le flingueur

Synopsis :

Le tueur parfait est celui dont le crime passe pour un accident. Pour ce genre de job, Arthur Bishop est le meilleur. Chacun de ses contrats impossibles lui rapporte une fortune. Il n’a jamais eu d’état d’âme, jusqu’à ce que son ami et mentor devienne la victime, et que le fils de ce dernier décide de mener sa vengeance à ses côtés.

Mon commentaire :

Je suis fan de Jason Statham et en général, les films d’action où il officie son souvent très bon. Celui-ci ne déroge pas à la règle, vous n’allez pas être déçu par l’avalanche de flingues et de voitures détruites. Le suspense est haletant et à chaque nouveau lieu, vous vous demandez si ils vont s’en sortir vivant. Un bon gros film d’action.

Commentaire » | Action

Centurion

28
décembre

Centurion

Synopsis :

117 après Jésus-Christ : l’Empire Romain règne sur tout l’Occident. Pourtant, aux confins glacés du nord de l’Angleterre, l’armée romaine se heurte à la tribu des Pictes, des barbares sanguinaires qui maîtrisent parfaitement l’environnement. Afin d’éradiquer la menace, le gouverneur local fait appel à la légendaire 9ème légion du Général Titus Virilus, le bataillon d’élite de l’Empire. Mais, contre toute attente, la cohorte se fait massacrer au cours d’une terrible embuscade et le Général est fait prisonnier. Seul le Centurion Marcus Dias et quelques survivants échappent miraculeusement au carnage. Au lieu de battre en retraite, ces guerriers solitaires décident de tenter l’impossible : s’enfoncer en territoire ennemi pour délivrer Virilus.

Mon commentaire :

Vous ne serez pas surpris de constater que les Romains sont majoritairement présentés comme invincible, civilisé et structuré. Sauf que vous allez découvrir une autre facette de cette armée, et plus spécifiquement des rescapés qui vont braver un ennemi bien supérieur. Il n’y a plus que le courage et l’intelligence qui pourra les sauver, ce qui nous donne des combats à pied et à cheval fantastiques visuellement. Une grande aventure qui se regarde dans le noir avec une boisson et des popcorns.

Commentaire » | Action

Hunger games

27
décembre

Hunger games

Synopsis :

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, le Capitole, l’impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les « Tributs » – concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s’être rebellée et stratégie d’intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s’affronter jusqu’à la mort. L’unique survivant est déclaré vainqueur.

Mon commentaire :

« Joyeux Hunger Games et puisse le sort vous être favorable », espérons en tout cas. Passé les moments mélo-dramatiques, voilà un peu d’action, juste un peu mais cela s’imbrique bien dans la globalité du jeu. Au premier abord, vous pensez que l’histoire est simpliste mais en fait il en résulte un avenir et des choix beaucoup plus compliquer qu’il n’y parait. A part la « fausse » pauvre histoire d’amour un peu tiré par les cheveux; le reste, et en particulier les décors, est génial.

Commentaire » | Action

Argo

30
novembre

Synopsis :

Le 4 novembre 1979, au summum de la révolution iranienne, des militants envahissent l’ambassade américaine de Téhéran, et prennent 52 Américains en otage. Mais au milieu du chaos, six Américains réussissent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Sachant qu’ils seront inévitablement découverts et probablement tués, un spécialiste de « l’exfiltration » de la CIA du nom de Tony Mendez monte un plan risqué visant à les faire sortir du pays. Un plan si incroyable qu’il ne pourrait exister qu’au cinéma.

Mon commentaire :

Ben Affleck est de plus en plus brillant en tant que réalisateur, la prouesse étant de se trouver devant et derrière la caméra, chapeau ! Franchement, cette partie de l’histoire contemporaine m’était totalement inconnue, peut-être parce que je ne m’intéressais pas à la politique à ce moment là. Et j’avoue que j’ai adoré me pencher sur la situation de ces diplomates en danger, difficile pourtant de mettre en scène de telles images et de coller à la réalité sans pour autant choquer les gens, test réussit avec succès. Un film à voir sans retenue.

Commentaire » | Action

Tigerland

18
novembre

Synopsis :

En 1971, à Fort Polk, dans un camp d’entraînement de la Louisiane profonde, les futurs soldats s’entraînent avant leur départ au combat sur le sol vietnamien. À cet endroit, les nouvelles recrues doivent oublier leur humanité et leurs émotions pour se préparer à affronter les pires atrocités.Le deuxième classe Jim Paxton est un idéaliste qui rêve de devenir écrivain, Miter veut prouver qu’il est un homme, tandis que Wilson affiche un enthousiasme certain à l’idée de monter à l’assaut.Mais l’arrivée d’un jeune Texan se prénommant Roland Bozz va bousculer les habitudes de la Compagnie.

Mon commentaire :

« T’as signé pour en chier mon gars ! », et oui l’armée c’est aussi ça. Les traits sont grossis mais l’ensemble reste crédible, les bleus nous montrent leur part d’humanité face à quelque chose qu’ils ne pouvaient imaginer. Comme d’habitude, on nous montre les instructeurs comme des tyrans, peut-être mais face à l’ennemi, il ne faudra pas oublier ce qu’ils vous on apprit dans la douleur, et c’est ça leur travail. Colin Farrell nous montre tout son talent face à l’autorité parfois abusive de l’armée, il n’oublie pas son but final sans pour autant laisser ses copains sur le bas-côté.

Commentaire » | Action

Retour en haut