Tag: 17/20


Le sang des Templiers

22
janvier

Le sang des templiers

Synopsis :

En 1215, le roi d’Angleterre, Jean, a été contraint de signer la Magna Carta, un document qui assure la liberté du peuple et constitue désormais la base du droit commun en Angleterre. Furieux d’y avoir été forcé, il lève une armée de mercenaires et commence à piller le pays pour reprendre le pouvoir. Il est sur le point d’atteindre Londres et de remporter la victoire, mais un dernier obstacle se dresse encore sur sa route : le château de Rochester. À l’intérieur, rassemblée par le baron Albany, une petite bande de guerriers rebelles s’est jurée de retenir le roi Jean jusqu’à l’arrivée des renforts.

Mon commentaire :

Toujours enthousiaste avant de voir un film de chevaliers, je suis en général très critique lorsque mes espoirs sont gâchés par un travail bâclé. Ce n’est pas le cas pour ce film, des paysages magnifiques avec des plans fixes à vous couper le souffle et un petit, mais non moins très beau, château. L’alternance intelligente entre les scènes de combats et les scènes plus intimistes augmentent l’adrénaline de la scène finale. Une vrai réussite pour ce film qui restera un bon moment dans ma mémoire.

Commentaire » | Action

The town

29
décembre

The town

Synopsis :

Doug MacRay est un criminel impénitent, le leader de facto d’une impitoyable bande de braqueurs de banque qui s’ennorgueillit de voler à leur gré sans se faire prendre. Sans attaches particulières, Doug ne craint jamais la perte d’un être cher. Mais tout va changer le jour où, lors du dernier casse de la bande, ils prennent en otage la directrice de la banque, Claire Keesey.

Mon commentaire :

Lorsque Ben Affleck est à la réalisation, vous passerez obligatoirement un bon moment car il sait mettre les acteurs en perspective et les dirige afin de tirer le meilleur d’eux-mêmes. Les braqueurs sont très astucieux et l’opposition face aux policiers m’a prise à la gorge, je ne voyais pas comment ils pouvaient s’en sortir vivant ! Un grand chef d’œuvre qui restera gravé dans ma mémoire.

Commentaire » | Action

Mes meilleures amies

29
décembre

Mes meilleures amies

Synopsis :

Annie a la poisse. Son fiancé l’a quittée et son nouvel amant est un goujat. Lillian, sa meilleure amie, file quant à elle le parfait amour. Lorsqu’elle lui annonce son futur mariage, Annie oublie ses soucis pour se consacrer à son rôle de témoin et transformer les préparatifs en un moment magique et privilégié. Mais c’est sans compter sur les autres amies de Lillian, l’insatiable et athlétique dragueuse Megan, la candide Becca,l’ex-beauté Rita et l’ultra-snob Helen… toutes incontrôlables et décidées à donner de la voix pour imposer leurs choix dans l’organisation de l’enterrement de vie de jeune fille. Débute alors une délirante aventure.

Mon commentaire :

Le thème de la meilleure amie n’est pas nouveau, mais la façon dont le sujet est présenté et les différentes actrices qui composent le casting en font une perle rare. Il y a des scènes où j’ai failli arrêter de respirer tellement j’étais mort de rire. Toutes les facettes du personnage principale sont délirantes mais elle arrive à tenir le cap pour son amie en dépit des aléas. Une bonne comédie originale et marrante pour passer du bon temps.

Commentaire » | Comédie

Takers

27
décembre

Takers

Synopsis :

Amis de longue date, Gordon Jennings, John Rahway, A.J. et les frères Attica vivent dans le luxe. Voitures de sport, costumes chic et femmes superbes : l’argent coule à flots. Leur secret ? Des braquages de banque ultra sophistiqués. Un seul par an, d’une extraordinaire audace et réglé dans les moindres détails. Mais leur dernier exploit a précipité l’inspecteur Jack Welles à leurs trousses. Flic de la vieille école, il a tout sacrifié à son job – femme, enfant et vie privée – et il s’est juré de les coincer avant leur prochain coup. C’est alors que Ghost, un ancien complice de la petite bande, refait surface après un séjour en prison et leur propose le casse du siècle, celui qui leur permettra de raccrocher définitivement.

Mon commentaire :

Dès la première note de musique du générique, je sens que ça va me plaire. Dans la plupart des films, la musique a une part importante dans le rythme mais il ne faut pas en trop en abuser. Et ce n’est pas le cas ici, elle est clairement parsemée et grandit les scènes. Un seul regret sur la façon de filmer, c’est une des plus grosses scènes d’action qui est terni d’un fond musicale mais sans le son des armes à feu. Alors certes, une partie est au ralentit mais avec les fusils à pompes, cela aurait donner du cachet aux plumes qui se baladent dans l’appartement.

Commentaire » | Action

Animal Kingdom

20
décembre

Animal kingdom

Synopsis :

Une rue anonyme dans la banlieue de Melbourne. C’est là que vit la famille Cody. Profession : criminels. L’irruption parmi eux de Joshua, un neveu éloigné, offre à la police le moyen de les infiltrer. Il ne reste plus à Joshua qu’à choisir son camp.

Mon commentaire :

Dès la première image, vous êtes captivé par l’écran, comme aspiré, vous avez du mal à cligner des yeux et pourtant il le faut. Les amoureux de l’action se désintéresseront assez vite de l’histoire alors que c’est justement le thème de fond qui est très important et définie toutes les étapes jusqu’à la fin salvatrice. Parfois choquant, ce film est tout de même une merveille qu’il ne faut rater sous aucun prétexte.

Commentaire » | Action

Lovely bones

13
novembre

Synopsis :

L’histoire d’une jeune fille assassinée qui, depuis l’au-delà, observe sa famille sous le choc de sa disparition et surveille son meurtrier, ainsi que la progression de l’enquête.

Mon commentaire :

Vous avez ici devant vous un spectateur conquis, et l’adjectif n’est pas assez fort pour vous dire ce que je ressens au fond. Les images, les acteurs, l’histoire, tout est exceptionnellement beau, vibrant sous un drap d’horreur dramatique. Je me suis laissé porter par cette jeune fille pleine d’envie, son jeu est extraordinaire, quiconque dira le contraire est une personne sans cœur. Voyez-le, pleuré et profité de la vie et de vos enfants autant que vous le pouvez.

Commentaire » | Action

Shutter island

28
juillet

Synopsis :

En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l’île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L’une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d’une malade, ou cryptogramme ?

Mon commentaire :

L’ambiance pesante qui s’instaure au fil des minutes vous fait froid dans le dos. Le cadre est posé, une prison très « accueillante » avec des prisonniers chaleureux mais un service d’ordre des plus rustre. Surtout, ne vous mettez pas à la place de Leonardo DiCaprio, sinon vous risqueriez de faire des cauchemars pendant un bon bout de temps, suivez cette enquête passionnante d’un œil extérieur et vous vous en sortirez presque indemne. Une fois entré, il sera difficile d’en sortir vivant !

Commentaire » | Action

Red

10
juin

Synopsis :

L’heure de la retraite a sonné ! Mais dans certaines professions, la transition peut s’avérer difficile : Franck ne supporte pas l’inactivité, son collègue Joe végète en maison de retraite, Marvin use d’amphétamines et Victoria fait des petits boulots. Pas facile de décrocher quand on a été… agents de la CIA toute sa vie ! Pourtant, quand leur ancien employeur décide d’éliminer pour de bon ces agents un peu trop compromettants, il va découvrir qu’en dépit de leur âge, ce sont encore de redoutables adversaires.

Mon commentaire :

Trois petites lettres si simple qui ne paraissent pas grand chose mais qui en disent long une fois décryptée. Difficile de croire que des papis et mamies soient capable de défourailler avec des gros calibres, certes, il n’y a pas de courses poursuites à pied de 15km, quoique, il n’en reste pas moins que ça déménage. Vous verrez plus d’explosions que dans « MI » et autant de malice que dans un « Ocean’s », du ravissement tout simplement.

Commentaire » | Action

Rien à déclarer

27
mars

Synopsis :

1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Mon commentaire :

Il n’y a pas si longtemps que ça, c’est vrai que les frontières françaises étaient un point de passages obligés, c’était chiant et une vrai perte de temps mais il y avait une économie qui vivait de cela. Dans ce film, Dany Boon aborde une foultitude de thèmes se rapportant aux frontières. C’est drôle et juste ce qu’il faut de chauvin, des deux côtés d’ailleurs, c’est cela qui fait que le film est réussi, les deux camps s’en prennent plein la tronche !

Commentaire » | Comédie

Le soliste

27
février

Synopsis :

Steve Lopez est dans une impasse. Le journal pour lequel il travaille est en pleine crise, son mariage est un échec, et le temps où il aimait son métier de journaliste est bien loin. Et puis un jour, dans la rue, il entend de la musique. Un étrange vagabond, Nathaniel Ayers, joue de toute son âme, et même si son violon n’a que deux cordes, une émotion unique surgit. Pour Steve, l’étonnant violoniste est d’abord un bon sujet pour sa chronique, et il va peu à peu percevoir tout le mystère qui entoure ce personnage. Le journaliste décide de sortir Ayers de la rue et de le rendre au monde de la musique. Alors qu’il s’acharne à sauver la vie de ce sans-abri hors norme, Steve Lopez se rend peu à peu compte que c’est finalement Ayers qui, à travers sa passion dévorante, son obstination à rester libre et ses tentatives courageuses pour nouer des liens avec les autres, va profondément le changer…

Mon commentaire :

Je ne savais pas trop où ce film allait m’emmener, je me suis juste dis qu’avec deux grands acteurs tel que Jamie Foxx et Robert Downey Jr, je ne pouvais que passer un bon moment. Et ce fut le cas ! Vous vous attachez de plus en plus à ce clochard virtuose, vous passez par différents stades mais à chaque fois il y a une branche pour se rattraper. C’est tout simplement une perle à voir au moins une fois.

Commentaire » | Comédie

Retour en haut