Tag: 2012


Prometheus

29
septembre

PrometheusSynopsis :

Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

Mon commentaire :

Si on enlève le fait que ce film est soi-disant un préquel à « Alien« , je l’ai trouvé plutôt intéressant. Même si quelques incohérences scientifiques sont à déplorer, cela ne m’a pas dérangé pendant le visionnage. L’histoire est captivante et nous donne envie d’en savoir plus, qui sont réellement ces grands personnages ? voilà une question qui me taraude encore l’esprit. Côté acteurs, à part Michael Fassbender qui joue à la perfection, les autres sont moyens pour ne pas dire pour certain carrément hors sujet mais le vaisseau et les engins terrestres rattrapent un peu cela.

Commentaire » | Action

Magic Mike

7
août

Magic mikeSynopsis :

Mike a trente ans et multiplie les petits boulots : maçon, fabricant de meubles, etc… Il se rêve entrepreneur. Il est surtout strip-teaseur. Chaque soir, sur scène, dans un club de Floride, il devient Magic Mike. Lorsqu’il croise Adam, il se retrouve en lui, l’intègre au club et décide d’en faire le Kid. Mais le Kid a une sœur, qui n’est pas prête à trouver Mike irrésistible.

Mon commentaire :

Questions destinées aux femmes : est-ce que vous voulez voir des hommes avec de beaux abdominaux ? Est-ce que vous voulez voir des dieux vivants avec de jolies fesses ? Si oui, ce film est fait pour vous. Il y a une histoire, elle n’est pas inintéressante et permet d’avoir une trame de fond sympathique. Il n’en reste pas moins que, même en étant un homme; je me suis régalé à regarder Channing TATUM se déhanché sur de la bonne musique.

Commentaire » | Comédie

Blanche-neige et le chasseur

2
août

Blanche-neige et le chasseurSynopsis :

Dans des temps immémoriaux où la magie, les fées et les nains étaient monnaie courante, naquit un jour l’unique enfant d’un bon roi et de son épouse chérie : une fille aux lèvres rouge sang, à la chevelure noire comme l’ébène et à la peau blanche comme neige. Et voilà précisément où l’histoire que vous croyiez connaître prend fin et où la nouvelle adaptation épique et envoutante de ce célèbre conte des frères Grimm débute. Notre héroïne, dont la beauté vient entacher la suprématie de l’orgueilleuse Reine Ravenna et déclencher son courroux, n’a plus rien d’une damoiselle en détresse, et la cruelle marâtre en quête de jeunesse éternelle ignore que sa seule et unique rivale a été formée à l’art de la guerre par le chasseur qu’elle avait elle-même envoyé pour la capturer. Alliant leurs forces, Blanche-Neige et le chasseur vont fomenter une rébellion et lever une armée pour reconquérir le royaume de Tabor et libérer son peuple du joug de l’impitoyable Ravenna.

Mon commentaire :

La question me taraudait l’esprit, comment remettre au goût du jour un conte vieux de plusieurs années destiné aux enfants et pouvant attirer les adultes ? Bon, il faut bien dire qu’ils ont réussi leur coup, il n’y a pas une seconde de répit, chaque nouvelle situation est dirigée par cette magnifique et terrifiante sorcière. Côté action, vous ne serez pas déçu, les courses de cheveux sont magnifiées et les paysages ne vous laisseront pas insensibles.

Commentaire » | Action

La colère des Titans

6
avril

La colère des TitansSynopsis :

Dix ans après avoir vaincu le monstre Kraken, au terme d’une bataille héroïque, Persée, demi-dieu et fils de Zeus, tente de mener une vie paisible dans un village où il est pêcheur et s’occupe, seul, de son fils de dix ans, Hélius. Mais Persée ne se doute pas que les dieux se sont engagés dans une lutte de pouvoir qui menace son existence tranquille. Affaiblis par le manque de dévotion des hommes, les dieux risquent bien de perdre leur immortalité et de ne plus pouvoir garder le contrôle sur leurs redoutables prisonniers, les Titans, et leur chef cruel, Kronos, père de Zeus, de Hadès et de Poséidon : les trois frères ont détrôné leur père depuis longtemps et l’ont envoyé croupir au plus profond du Tartare, donjon situé dans les entrailles des Enfers.

Mon commentaire :

Bah voyons, v’là qu’ils nous sortent une suite,  à croire qu’ils ont de l’argent à ne plus savoir qu’en faire ! Malgré tout, je vais être un peu plus indulgent que pour le premier, ici on a une histoire qui tient un peu la route et les acteurs sont crédibles.Par contre, et je n’en démordrais pas, pouvez-vous m’expliquer comment des mecs équipés d’une lance et d’un pauvre bouclier peuvent vaincre, dans le désordre : un dieux, un demi-dieux et des espèces de monstres de 15 mètres de haut ? Non parce qu’il faut m’expliquer là, je dois être abrutis je pense … ILS NE PEUVENT PAS !!! « arghhhhhhhhhhhhhhh » ça faisait un moment que cela devait sortir, hop poubelle !

Commentaire » | Action

Sur la piste du Marsupilami

2
avril

Sur la piste du MarsupilamiSynopsis :

Quand Dan Geraldo, reporter en quête de scoop, arrive en Palombie, il ne se doute pas qu’il va faire la plus incroyable des découvertes… Avec Pablito, guide local plein de ressources, ils vont aller de surprise en surprise au cours d’une aventure trépidante et surtout révéler une nouvelle extraordinaire : Le Marsupilami, animal mythique et facétieux, existe vraiment !!!

Mon commentaire :

Vu et revu, les blagues de Mr CHABAT commence à sentir le moisi. Certes il rêvait de faire un film sur le Marsu mais encore fallait-il avoir de quoi raconter autour. Car un des bon point du film est l’activité de cette magnifique créature intelligente et rusé au merveilleu pelage à dominance jaune avec des points noirs. Le reste, des mises en situation pas drôles, des plans forcés pour paraître drôle, en bref, si j’ai dû sourire une fois, cela devait être dû au Marsupilami qui foutait une bonne dérouillé au méchant. Ah si, autre chose, Lambert WILSON est exceptionnel en Céline DION.

Commentaire » | Comédie

Dans la tourmente

2
mars

Dans la tourmenteSynopsis :

Dans la région de Marseille, un patron prépare à l’insu de ses ouvriers la délocalisation de son usine, couplée d’un détournement de 2 millions d’euros. Franck, l’un de ses salariés l’apprend et, sans en parler à sa femme Hélène, décide avec Max, son ami de toujours, de passer à l’action.

Mon commentaire :

Ce n’est pas parce qu’il y a un fait divers qui touche une grande partie de la population, en l’occurrence la délocalisation, qu’il faut nécessairement en faire un film. Et ce n’est pas non plus parce que vous prenez un noyau d’acteur célèbre que votre film va être bon. Une fois ces préceptes bien en tête vous pourrez repenser au navet que vous avez écrit et filmé. Non mais sans rire, j’ai rarement vu un Clovis Cornillac aussi mauvais, où si dans « Le cactus« , enfin bref, il n’y en n’a pas un pour rattraper l’autre. Sans parler des aberrations scénaristiques grosses comme un mammouth au milieu d’un supermarché. Ce qui m’a le plus choqué, c’est la scène finale qui film une jeune fille parmi une masse de gens qui marche derrière les policiers portant un homme mort, affligeant !

Commentaire » | Action

Possessions

1
mars

PossessionsSynopsis :

Marilyne et Bruno Caron arrivent dans un village de montagne pour emménager dans un chalet qu’ils ont loué à Patrick Castang, promoteur et propriétaire de nombreuses habitations dans la région.  Contents de quitter le nord de la France pour démarrer une nouvelle vie, ils acceptent sans sourciller quand Castang leur annonce qu’il va les loger momentanément dans un autre chalet de grand standing car le leur n’est pas terminé. S’ensuivra alors une succession de déconvenues qui va les conduire à déménager de nombreuses fois, avec le sentiment grandissant d’être traités sans aucune considération, alors même que les Castang multiplient patiemment et avec bienveillance les efforts envers eux. Les relations entre les deux familles vont se tendre. Bruno et Marilyne Caron ne supportent plus d’avoir sous leurs yeux le bonheur et l’abondance de biens des Castang. Leur amertume, alimentée par la jalousie, l’envie et la frustration, finira par devenir de la haine.

Mon commentaire :

Jérémie Renier joue le beauf à la perfection, je ne sais pas si dans l’histoire vraie la famille de locataire était comme ça mais, et excusé moi d’avance, quel bande d’abrutis ! C’est sûr, le proprio véreux les voit venir à 3 kilomètres et il en profite, à chaque fois qu’il y a un problème, cela se termine en malentendu, il sait bien leurs retourné la tête. Vous basculerez en un instant dans l’horreur, un peu à la façon d’une cocotte-minute qui vous prévient que c’est prêt, si vous ne faites rien, l’appareil sifflera de plus en plus en fort pour finir par exploser !

Commentaire » | Action

La désintégration

28
février

La désintégrationSynopsis :

Une cité dans l’agglomération Lilloise, aujourd’hui. Ali, Nasser et Hamza, âgés d’une vingtaine d’années, font la connaissance de Djamel, dix ans de plus qu’eux. Aux yeux d’Ali et ses amis, Djamel apparaît comme un aîné aux propos acérés et au charisme certain. Habile manipulateur, il endoctrine peu à peu les trois garçons, connaissant mieux que quiconque leurs déceptions, leurs failles et leurs révoltes face à une société dans laquelle ils sont nés, mais dont aucun des trois ne pense plus désormais faire partie.

Mon commentaire :

Je pense sincèrement que ce film peux faire réfléchir les personnes fragiles qui se voient orienter vers une pensée unique et malsaine. Car, on ne le dira jamais assez, mais les martyrs sont toujours des hommes et femmes pouvant être facilement manipulés afin qu’ils se sacrifient pour une cause que certain croient primordiale. Ce film est très instructif sur leurs manières d’opérer même si évidemment, les lieux et populations sont différentes selon le pays. J’ai tout particulièrement aimé la prestation de la mère qui joue à la perfection même si l’on voit que ce ne n’est pas une professionnelle.

Commentaire » | Action

Lock out

21
février

Lock out

Synopsis :

MS One est une prison spatiale expérimentale où les 500 criminels les plus dangereux au monde sont maintenus dans un sommeil artificiel. Chargée d’une mission humanitaire, la fille du Président des Etats-Unis, Emilie Warnock, arrive à bord de la station. Une mutinerie d’une rare violence y éclate. Emilie et l’équipe du MS One sont prises en otage par les détenus. Le Président décide d’y envoyer l’agent Snow avec pour seule et unique mission de sauver sa fille et personne d’autre.

Mon commentaire :

Il faut quand même reconnaître qu’il a du talent, notre Luc Besson. Il réussi a allié le monde des blockbusters Américain avec ses gros budgets et en arrivant à garder sa touche « second degré » qui durant tout le film nous allège l’esprit face à ces méchants bagnards. Je me suis bien marré, l’histoire se tient et il y a du suspense, que demande le peuple ?

Commentaire » | Action

Rebelle

3
février

Rebelle

Synopsis :

Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction.

Mon commentaire :

Dès la scène d’introduction, vous avez l’impression de voir un paysage réel, un magnifique plan panoramique sur la forêt. Je suis toujours étonné des prouesses que nous donne les technologies d’aujourd’hui pour avoir un rendu aussi précis. Même si l’histoire est d’abord et heureusement destiné aux tout petits, la majorité du film n’est pas ennuyeuse pour les plus grands. Moi, j’ai adoré le chien cheval qui accompagne notre héroïne, héroïne qui malgré son jeune âge, fait preuve de beaucoup de bravoure (Titre original : Brave), oui je sais, elle était facile.

Commentaire » | Comédie

Retour en haut